프랑스학회 > 발행기관 내 간행물

르 클레지오의 『황금물고기』에서 여성 인물들 간의 연대

La solidarite entre les femmes dans Poisson d or de Le Clezio

오보배(Bobae OH) 저

pp.79~96 (18pages)

간행물명 : 프랑스학연구
권/호 : 프랑스학연구 제84권 / 2018
발행기관 : 프랑스학회
간행물유형 : 학술저널
주제분류 : 프랑스어와문학
파일형식 : PDF

초록

영어 초록
La prédominance des personnages féminins et leur rôle important et salutaire dans la vie de Laïla nous invitent à lire Poisson d’or autour du theme de sisterhood, solidarité entre les femmes. Les rapports de Laïla avec quatre personnages secondaires, Tagadirt, Houriya, Simone et Sara, peuvent être compris comme modèles de la sororité chez Le Clézio, non seulement parce qu’elles sont des femmes, mais surtout que ces relations solidaires sont fondées sur les valeurs considérées comme féminines ou féministes. Il s’agit de la responsabilité pour Autrui, assumée par l’hospitalité (Levinas, Derrida) et des principes écoféministes comme le soin, le respect pour la Nature, la coexistence et la durabilité (Maria Mies, Vandana Shiva). La solidarité de nos personnages et leur esprit de résistance apparaissent à travers les chansons et les poèmes. Si les vers de Césaire, récités par Laïla, reflètent la colère contre les situations injustes qu’elle vit en tant que noire, les paroles de Black is the color of my true love’s hair, répertoire de Sara, représentent un amour véritable qui nous permets de surmonter tous les préjugés raciaux. Ces solidarités féminines s’interrompent, sinon échouent, par la pauvreté, la citoyenneté inaccessible et surtout par les hommes qui traitent leur femme comme un objet à posséder. Cependant, dans la perspective leclézienne à la fois réaliste et optimiste, la sororité est une lutte qui finit souvent par s’arrêter, mais qu’on ne cesse de reprendre de nouveau.

목차

1. 서론
2. 타가디르의 초록색 집
3. 노래하는 ‘제비 자매들’
4. 여성 연대의 와해 또는 중단
5. 결론